Six intentions à poser en début d’année

Temps de lecture : 7 minutes

 

 

 

J’ai toujours eu beaucoup de mal à répondre à cette question : “quelles sont tes bonnes résolutions pour la nouvelle année ?”. Je m’inscris à la salle de sport, j’arrête de fumer, je tiens un bullet journal, j’apprends à méditer… Nous le savons bien, nous sommes très motivés pendant les trois premiers mois et bizarrement, brusquement, nous ne les tenons plus !

Je pense que toutes ces “résolutions de nouvelle année”, ne peuvent être mises en place si nous ne mettons pas en fond, une intention profonde. L’intention, je vous en ai déjà parlé dans cet article. C’est elle le moteur, l’énergie qui vous amène vers un but. Les “résolutions”, elles, découlent de cette intention et de votre but. Il serait préférable de réfléchir à tout cela en premier, et vous trouverez les moyens qui vous conviendront pour atteindre votre objectif. A l’aube de cette nouvelle décennie, et toutes les nouvelles années, je vous propose six intentions que vous pouvez mettre en place dès à présent, pour marcher vers votre épanouissement personnel. C’est peut-être le moment de faire le choix de vivre heureux en 2020. D’ailleurs, ce serait peut-être la seule bonne résolution à prendre 😉

Je vois réellement ces intentions comme des énergies, des moteurs positifs pour nous aider à avancer !

 

Changer une situation qui ne nous convient pas :

Oulala, de quoi nous parle-t-elle ? De changement ? Non ce n’est pas un gros mot, d’ailleurs l’Univers entier est en constante transformation. J’ai décidé d’y consacrer un article complet qui sera publier vers la mi-janvier. Réfléchissons deux minutes à cela ensemble si vous le voulez bien. La Nature change au fil des saisons, la Terre tourne autour du soleil, les humains s’adaptent à leur environnement. Le changement est inéluctable. Cette année je vous invite à en être l’acteur. Devenir une meilleure version de vous-même pour réaliser enfin ce qui vous tient à coeur : un nouvel emploi plus épanouissant, un projet personnel à créer, ou simplement se débarrasser d’une situation désagréable ? Vous pouvez le faire, nous en reparlerons très bientôt !

 

Communiquer différemment :

A l’ère des réseaux sociaux, il me semble que l’humain n’a jamais aussi mal communiqué. A quoi nous servent nos deux cents amis sur Facebook, nos mille deux cents abonnés sur Instagram si nous ne communiquons pas correctement ? L’incompréhension de l’autre qui est différent, est à mon sens une des principales causes des disputes et des guerres dans notre monde. Communiquer permet d’avoir une réalité commune avec l’autre : nous pouvons mieux le comprendre et l’accepter tel qu’il est. Avoir une réalité identique (j’ai bien dit une réalité, et pas toutes nos réalités), augmente votre degré d’affinité avec l’individu. Cette réalité peut être : une passion, un trait de caractère, un métier, une idée, des morceaux de votre vie, bref… Tout ce qui peut vous rassembler. Et pour découvrir cette réalité commune avec l’autre, il faut communiquer sainement. Donc n’hésitez pas à :

  • Exprimer votre accord ou votre désaccord, éviter les non-dits.
  • Pratiquer la communication non-violente.
  • Ne pas (se) juger.
  • Montrer votre intérêt aux autres.
  • Privilégier les moments “réels” avec vos proches.

Apprendre à se détacher :

Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce-pas ? Ce mot fait peur. Je vous rassure, se détacher, ne veut pas dire ne plus aimer. Souvent, lorsque l’on perd un objet, ou une personne, nous sommes tristes à cause l’attachement que nous portons à cet objet ou cette personne. L’attachement c’est toutes les émotions que l’on met dans les liens. C’est ce qui nous rend vulnérable à la colère ou au chagrin si nous la perdons ou si l’individu ne se comporte pas comme nous le désirons. Il mène à la jalousie, la possession. Les objets, comme les personnes autour de vous peuvent disparaître ou s’éloigner, comme nous le pouvons aussi. Apprenons à aimer simplement, aimer de façon inconditionnel, sans attentes. 

Nos maisons seront moins encombrées d’objets et nos cœurs délestés de la souffrance de la perte.

 

Se reconnecter à la nature :

Avec la révolution industrielle, la technologie a facilité la vie de l’être humain, mais tout en le déconnectant de la Nature. Nous cherchons à avoir plus de confort, de moyens, d’argent, d’objets qui remplissent nos maisons, qui nous divertissent et nous coupent de l’essentiel. Partout sur les réseaux sociaux, des photographes talentueux nous partagent des paysages fabuleux, souvent loin de chez nous (bien que je vous invite à consulter le blog d’Itinera Magica pour découvrir des lieux magnifiques en France et en Europe). Nous l’admirons, la Terre est belle !

Pourtant la planète n’a jamais été aussi en danger qu’en ce millénaire. Nous sommes allés trop loin dans la recherche du confort et du divertissement. Il est temps de revenir vers l’essentiel. L’humain n’est pas fait pour naître, consommer et mourir. La Nature a tellement à nous apprendre. Donc marchez en plein air, faites du camping, des randonnées, visitez des réserves naturelles, regardez des reportages sur elle, apprenez à reconnaître les plantes pour vous soigner ou vous nourrir avec, jardinez ! Il y a temps de possibilité de se reconnecter à la Nature. Laissez parler votre cœur. Vous pouvez aussi aller chercher par ici, tout un tas d’autres idées pour consommer mieux et réduire votre impact écologique !

 

Prendre soin de soi :

Si nous avons autant de mal à prendre soin de notre environnement, il me semble que c’est parce que nous n’arrivons pas à prendre soin de nous. Un travail épuisant, une vie peu épanouissante, des troubles de la santé, le temps qui file… La Vie nous envoie sans cesse des signaux pour nous dire à quel point nous ne sommes pas à la bonne place et que ces comportements nous font souffrir. A nous de les écouter, d’être attentif à notre corps et notre esprit qui nous insufflent l’intention de prendre soin de nous. Méditation ? Ralentir le rythme de vie ? Changer de travail ? Déménager ? A vous de voir ce qui est bon pour vous, tout est possible. Vous avez toutes les clés en vous et vous pouvez prendre des idées dans cette catégorie du blog !

 

Vivre l’instant présent :

“Dans deux ans je ferai ça…”

“Quand j’aurai ce nouveau travail, je serai mieux…”

“Pourquoi n’ai-je pas fait cela quand j’étais plus jeune…”

“Je regrette de…”

J’aimerai bannir ces phrases de nos esprits. Je vous avais déjà expliqué dans cet article l’importance du temps présent. Le passé a disparu et demain n’est pas encore là. Gardons un œil sur les deux, car ils nous sont utiles pour avancer. Mais vous devez être ici et maintenant. Votre vie se déroule sous vos pieds, maintenant. Et vous pouvez faire dès à présent tout ce que vous voulez. C’est à vous de décider.

Ce sera une de mes plus grandes intentions pour 2020, avec la diminution de ma charge mentale (je vous en reparlerai dans un article consacré). J’ai compris cette année, avec toute l’énergie que j’ai mise dans mon cabinet, mon blog, mes réseaux sociaux, que le temps passait vite. Enfin… Ne pas être dans l’instant présent, fait défiler le temps plus rapidement. Cela paraît logique, si vous voulez déjà être en week-end le lundi matin quand vous partez au travail, vous serez moins présent à cette semaine. Le temps de dire “vendredi”, il est déjà là. Pourtant vous avez bien vécu entre le lundi et le vendredi non ?

Qu’est-ce qui vous inspire le plus en cette nouvelle décennie ? Quelles intentions souhaitez-vous poser ?

 

 

2 Commentaires sur “Six intentions à poser en début d’année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.