Pandémie, confinement, ce que l’Humanité peut en apprendre…

Temps de lecture : 5 minutes

 

pandemie-confinement-apprendre

 

 

Il est rare que j’écrive sur l’actualité, mais j’ai ressenti l’envie de prendre la plume en cette période de confinement.

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous n’êtes pas passés à côté de mon déménagement de La Rochelle vers la Suisse la semaine où je publie cet article. Le gouvernement français décrète le confinement pour quinze jours et la Suisse filtre toutes ses entrées depuis l’étranger. Ah… Nous atterrissons chez ma mère dans le Centre de la France avec toutes nos affaires. Je pleure, je fulmine, contre l’Univers qui nous oblige à mettre en pause ce projet que nous préparons depuis six mois. Et puis je respire profondément et relativise. Nous sommes tous impactés par cette situation. Que peut-elle nous apprendre ?

 

Le virus de mon point de vue de thérapeute holistique

Vous le savez peut-être, je suis kinésiologue et praticienne de Shiatsu. Dans cette discipline japonaise, un de nos outils est la médecine traditionnelle chinoise. Penchons-nous quelque peu là-dessus…

Le Covid-19 (de son petit nom, le Coronavirus), est une maladie qui attaque les Poumons. Or en médecine chinoise, les Poumons correspondent à l’élément Métal. C’est une énergie de contraction du Yang vers le Yin. Un retour vers l’intérieur. Elle nous invite à expurger le négatif et tout ce qui n’a pas lieu d’être gardé à travers le Gros Intestin, méridien couplé aux Poumons dans le Métal. Il est le bouclier de notre corps, notre limite entre le Soi et l’Extérieur.

Le virus nous pollue et nous empêche de respirer (donc énergie des Poumons). Depuis combien de temps notre comportement étouffe-t-il notre planète ? La qualité de nos relations avec les autres est-elle aussi bonne que nous le prétendons avec les réseaux sociaux ? Ne s’est-on pas déconnectés du monde qui nous entoure ? N’avons-nous pas créer une barrière de Métal entre nous et notre Etre profond ?

Nombre d’entre nous avons déjà pris conscience de cela, je pense à ceux qui me lisent régulièrement. Mais aujourd’hui, c’est toute l’Humanité qui doit le comprendre.

 

Le confinement, retour à l’Essentiel et introspection

Dans un monde en pleine mutation, cette maladie nous invite à mon sens, à définitivement tourner notre regard à l’intérieur de Soi. Ce changement profond, économique, environnemental et sociétal que nous attendons, ne peut se faire qu’à travers une introspection individuelle. C’est ce travail personnel qui fera des émules et fera grandir l’Humanité. Le confinement pose le cadre nécessaire à ce travail individuel. Loin de l’agitation du quotidien, nous sommes face à nos peurs les plus intimes : être seul, manquer d’argent, peur de l’inactivité, de ne pas faire assez bien (je pense aux parents qui se retrouvent à devoir s’occuper de leurs enfants…).

Depuis quelques jours que je suis à la maison, je n’ai fait que des choses qui me plaisent. Je me suis reposée, j’écris, je cuisine, je fais un peu de photo, je rêvasse dans le jardin. J’ai cette réelle sensation de vivre pour moi. Et par moment, l’angoisse d’être inactive me revient en plein dans la figure.

Je n’ai pas d’enfants donc je ne sais pas ce que les parents confinés avec leurs bambins vivent. Mais c’est pour moi dans tous les cas, une chance inespérée de passer du temps avec eux. Nos enfants quoi, la chair de notre chair, la future génération ! C’est peut-être le bon moment pour leur transmettre les valeurs qui leur permettront de pas recommencer les erreurs de leurs ancêtres.

Finalement, nous avons plus de temps. Ce temps qui semble filer entre nos doigts comme le sable de la plage. Pourtant, lorsque nous avons cette possibilité de le prendre, nous nous retrouvons démunis, effrayés (moi la première !).

Le temps de l’introspection est venu.

 

Mes ressentis face au confinement et à la pandémie

J’ai tenté de sonder ce que souhaitait nous transmettre l’Univers en ces temps difficiles. A travers la méditation, on peut ouvrir l’espace de son Cœur assez grand pour recevoir des intuitions. Essayez ! Si je fais la synthèse de ces informations reçues, des tirages d’oracle que j’ai fait, ou de lectures notamment chez Invente ton Ciel, voici ce que j’en conclue :

Il est temps de revenir à Soi, à l’intériorisation pour mieux évoluer. Qu’on le veuille ou non, le monde est entrain de changer.  Y résister serait comme ramer à contre-courant d’une rivière, je vous en parle dans mon article consacrer au changement. 

Il n’est plus possible de garder nos vieux schémas (individuels et de groupe), plus l’on s’y accrochera, plus cela retardera la délivrance du confinement. L’héritage de nos ancêtres doit être mis dans le placard de nos souvenirs. Un nouveau monde s’offre à nous avec de nouvelles possibilités. Il est juste temps d’être enfin Soi-Même, débarrasser du filtre de notre Ego.

Attendre, vivre le temps présent, revenir à Soi. Voilà ce que nous pouvons faire. Ne cédons pas à la peur qui fait chuter notre taux vibratoire, soyons le plus possible dans la confiance de ce qui sera (ce qui n’est pas aisé tous les jours, je vous l’accorde).

 

Conclusion

Les choses vont changer car elles doivent l’être. Consommer autrement, travailler différemment, concevoir les relations humaines autrement… Nous sommes aux prémices. Ne reconnait-on pas enfin mieux le travail du personnel soignant ? Ne met-on enfin pas en lumière l’incompétence de notre gouvernement ? Les gens ne deviennent-ils pas plus créatifs (il n’y a qu’à voir la flopée de mêmes qui fleurit sur internet) ?

Ne sommes-nous pas entrain d’apprendre à Etre, tout simplement ?

Merci de m’avoir lu, je vous invite à me partager vos ressentis en commentaire 🙂 Vous pouvez épingler l’image ci-dessous sur votre compte Pinterest et vous inscrire en bas de cette page pour recevoir la lettre mensuelle du blog et son contenu particulier.

 

pandemie-confinement-apprendre

8 Commentaires sur “Pandémie, confinement, ce que l’Humanité peut en apprendre…

  1. Djahann says:

    Je pense aussi que cela arrive pour inviter chacun à se recentrer sur l’essentiel et à prendre en compte la planète qui étouffe. Seulement, je crois que seules les personnes à l’esprit déjà ouvert vont le comprendre. Les autres, égocentrés, vont continuer de nier tout ça, rester sur leurs luxes et acquis, et chercher à braver les interdictions liées au confinement…..

    • Galtéane says:

      Tout le monde devra le comprendre, finalement, de gréé ou de force 😉
      Pour ceux qui ont l’esprit ouvert, la compréhension et l’évolution se fera naturellement, pour les autres, le karma risque d’être encore plus dur…

  2. Itinera Magica says:

    Oui, quelque chose change, on ressent un besoin de solidarité et d’essentiel, et notamment, j’espère vraiment que les hôpitaux seront mieux financés et les personnels mieux traités, cela me choque depuis des années…
    Prends bien soin de toi et continue à cultiver ta lumière et les partager aux autres !

    • Galtéane says:

      Merci beaucoup Ariane 🙏 oui les humains commencent à comprendre que l’on joue collectif maintenant. Merci beaucoup pour ce beau compliment que je te retourne 💗

    • Elodierevival says:

      Coucou,
      Super article qui permet de relativiser. Au début de ce confinement j’étais sereine et presque même reconnaissante car j’entrais en période de jeûne, donc cela tombait parfaitement bien… Apres avoir finis je pensais que j’allais être appaiser mais j’étais en colère, pour pleins de raisons (mes parents qui sont “coincés” loin de moi, de ne pas pouvoir aller au jardin partagé pour commencer les plantations, et sur le fait d’être gouverner par des gens qui ne voient que leur petits intérêts…. tout ça me mettait hors de moi et m’angoissait. Mais maintenant tout est plus clair, je cuisine à nouveau et prends le temps de faire les choses que j’aime… j’ai également échanger avec ma voisine, d’habitude toujours très surmenée qui me disait que depuis le confinement elle prenait le temps de méditer, faire du yoga et du sport… et jai trouver cela génial ! J’espère que tout le monde aura la chance de pouvoir faire ce travail d’introspection. Merci à toi pour ce bel article.

  3. Thierry S says:

    Bonjour Cécile, ça fait du bien de lire des pensées positives et une vision différente en cette époque où les médias sont en boucle sur le covid, les comportements égoïstes de certains.
    J’espère que vous pourrez reprendre bientôt votre projet vers la Suisse !

    • Galtéane says:

      J’essaie au maximum de me déconnecter de toute cette ambiance anxiogène, même si ce n’est pas facile tant elle est omniprésente. Merci beaucoup Thierry, j’espère que vous allez bien. Nous croisons les doigts ici pour partir dès que possible en Suisse. En attendant, on développe notre patience ! 🙌 Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.